Mobilier scolaire : priorité à l’ergonomie

De plus en plus présente en entreprise, l’ergonomie tarde encore à trouver sa place sur les bancs de l’école. Il faut dire qu’elle n’est pas encore l’une des priorités des revendications des enseignants bien que pourtant, impactés par de mauvaises postures au quotidien. Pourtant, il y a urgence à faire adopter ce type de science dans le milieu scolaire pour favoriser l’apprentissage et la concentration des élèves.

Le problème des mauvaises postures

Par jour, les élèves vont passer beaucoup de temps à leur bureau pour étudier les différentes matières. Une habitude que l’on prend dès le primaire et qui se poursuit parfois jusqu’à l’université. Or, beaucoup de médecins, d’ostéopathes et de kinésithérapeutes tirent la sonnette d’alarme sur l’ergonomie du mobilier scolaire. En effet, on rencontre encore trop souvent un mobilier d’un seul bloc avec le bureau attaché à la chaise.

Le risque, c’est le développement de troubles musculosquelettiques qui suscite de la fatigue, des problèmes au niveau des cervicales et une mauvaise posture. Pourtant, il existe des alternatives qui sont d’ores et déjà distribuées par des entreprises spécialisées. Par exemple, on pense à ce bureau d’écolier réglable en hauteur mais également, avec une tablette inclinable. Il existe aussi des chaises avec un repose-pied pour permettre aux élèves de changer de position plus fréquemment durant la journée.

Vers une nouvelle posture de l’Éducation nationale

Si l’école est un droit, l’ergonomie du mobilier scolaire doit devenir un devoir. En effet, elle permet aux élèves, mais également aux professeurs, d’étudier ou de travailler dans de bonnes conditions tout en évitant des conséquences fâcheuses au niveau de la santé.

Par ailleurs, c’est une chance qui favorise l’apprentissage et la concentration dans un univers propice au repos et au bien-être physique. Voilà pourquoi, de plus en plus d’entreprises insistent au niveau des collectivités locales afin de leur proposer du mobilier ergonomique à des tarifs défiant toute concurrence. Loin du simple bureau en bois brut, ce sont désormais des matériaux hyper légers, facilement transportables et surtout, qui offrent d’accompagner la croissance et le développement de l’enfant.

Written By
More from Thomas Surchet

Le divorce à l’amiable

Depuis le 1er janvier 2017, il n’est plus obligatoire de se présenter devant...
Read More