À propos de la domiciliation commerciale

La domiciliation commerciale est considérée comme une activité à travers laquelle les entreprises peuvent posséder un siège social à prix minimal. Disponible pour tous les modèles d’entreprises, cette option propose de nombreux atouts et peu de points faibles. Il faut néanmoins comprendre que la domiciliation commerciale n’est pas forcée, il y a d’autres méthodes afin de déterminer le siège social.

Que veut dire domiciliation commerciale ?

Côté domiciliation commerciale, une firme spécialisée, procure à d’autres firmes, à titre professionnel, des adresses. Celles-ci représentent leur adresse administrative (à savoir leur siège social) à l’égard des tiers. Elles devront s’afficher dans l’ensemble des paperasses émises :

  • bons de commande,
  • courriers,
  • factures,
  • devis, etc.

En France, la domiciliation commerciale constitue une activité délimitée par la Loi. Les sociétés qui présentent ces prestations, nommées des sociétés de domiciliation, doivent disposer d’un agrément octroyé par les autorités préfectorales.

D’ailleurs, elles disposent beaucoup d’obligations, spécifiquement envers l’administration fiscale. Quand une firme choisit la domiciliation commerciale, elle doit conclure un contrat de domiciliation. Cette paperasse est incluse dans les justificatifs à procurer au cours de la demande d’immatriculation de la société. Pour en savoir davantage, jetez un œil sur www.juridique-assistance.fr!

Quel est le tarif d’une domiciliation commerciale ?

Le prix d’une domiciliation commerciale change en fonction de nombreux critères. Il varie particulièrement en fonction de l’endroit sélectionné, y compris du statut juridique de la firme (exemple : microentreprise, société ou SCI). Pour la simple mise à portée d’une adresse, le coût oscille entre 10 et 70 euros hors taxes mensuellement.

Néanmoins, le tarif global de cette option peut promptement monter. Des choix payants viennent accroître. Il peut s’agir de la réexpédition du courrier par voie numérique ou postale, l’hébergement téléphonique (mise à disposition d’un numéro de téléphone). Il faut aussi prendre en compte de la permanence (gestion des appels), de la location ponctuelle de locaux (salle de réunion, etc.).

Comment opter pour une société de domiciliation commerciale ?

Généralement, les entrepreneurs font leur choix immédiatement sur internet. L’ensemble des sociétés de domiciliation commerciale suggèrent la souscription de leur solution à distance, à savoir en ligne. Le boulot le plus essentiel vise ainsi à opter pour la bonne société de domiciliation. Avant d’avoir recours à un prestataire, le mieux est d’analyser les divers catalogues d’adresses.

Par la suite, il faut consulter les opinions laissées par les usagers du service et aimer leurs possibles commentaires. Pour terminer, il est important de confronter de nombreux domiciliataires et d’étudier le contenu de chaque contrat : modalités de revalorisation du tarif, durée minimale d’engagement, etc. 

Quelle est l’utilité commerciale ?

La domiciliation commerciale s’avère pratique à toute entreprise, représentée sous forme sociétale ou nom propre. Alors, elle touche particulièrement les entreprises individuelles, les microentreprises et l’ensemble des sociétés commerciales (EURL/SARL, SASU/SAS, SNC, SA, SCA, etc.). Concrètement, les sociétés civiles (exemple : SCI) et les associations peuvent également y faire appel.

Elle permet de satisfaire un besoin important : découvrir un siège social. Effectivement, les sociétés disposent de l’obligation de faire la déclaration d’un siège social au cours de leur immatriculation au RCS. Elles possèdent de nombreuses possibilités, mais, quelquefois, elles ne possèdent pas d’autres options que de choisir la domiciliation commerciale. Or, dans la majorité des situations, elles y font appel par intérêt.