L’impact du divorce sur une assurance-vie

Le processus du divorce peut avoir des répercussions sur de nombreux aspects de la vie d’un couple. Dans le commun des couples mariés, il est fréquent de souscrire à une assurance-vie. Mais suite à un divorce, les clauses stipulées dans cette assurance doivent aussi être réajustées. Mais il faut quand même prendre en compte le type divorce, car selon le contexte, il y aura des modifications spécifiques. Un divorce en contentieux et celui par consentement ne se ressemblent pas du tout sur les effets qu’ils provoquent aux différents contrats au sein du couple.

Les réajustements à effectuer sur le contrat d’assurance-vie

Une assurance-vie peut être contractée par un des couples ou bien ensemble. Le détenteur principal décrit dans le contrat d’assurance a le droit de modifier ce qui lui plaît sans se référer à ses bénéficiaires. Lorsque vous êtes le titulaire d’un contrat comme l’assurance-vie, vous êtes le seul à avoir la possibilité de mettre fin à celui-ci. En cas de divorce, le conjoint ayant autorité sur la police de l’assurance-vie peut redéfinir certaines clauses. Dans le cas où l’ex-conjoint qui doit recevoir une compensation alimentaire est propriétaire de la police de l’assurance, il n’y aura aucun problème. Cette personne aura tous les droits sans aucun effet sur les décisions découlant du divorce. Il existe aussi un moyen qui permet à une autre personne désignée par le détenteur de la police d’assurance de signaler chaque réajustement apporté si cela se fait.

Le transfert d’une pension alimentaire en relation avec l’assurance-vie

Suite aux décisions du divorce, les effets sur le plan financier de chaque conjoint peuvent subir des modifications. Il arrive fréquemment qu’un transfert sur la pension alimentaire doive s’effectuer si l’une des parties est en situation de chômage. On doit alors procéder à un nouveau calcul sur la répartition de la pension suivant les termes de l’assurance-vie initiale. La vie est improbable et on n’est pas à l’abri des mauvaises surprises. C’est dans cette optique que l’assurance-vie a été créée. Il se peut que les ex-conjoints doivent retourner au tribunal avec leurs avocats pour trouver de nouvelles ententes. Dans son application, l’assurance-vie peut être utilisée pour faire une réattribution de la pension alimentaire. Mais si possible, il est mieux de trouver des solutions en faisant appel à des services extérieurs au tribunal. Une négociation à l’amiable est toujours bénéfique dans ces cas.

Quelle assurance-vie choisir suite au divorce ?

Quand vous venez de vivre une procédure de divorce, il est impératif de trouver des solutions sur l’assurance-vie. En règle générale, on choisit une assurance en fonction de nos moyens. Les types d’assurance-vie qui existent sont :

  • l’assurance-vie temporaire
  • l’assurance-vie à long terme

Bien sûr, il vous est possible d’opter pour des variantes comme celle du multirisque et autres.