Les droits et obligations d’un expert-comptable au sein d’une entreprise

L’expert-comptable est le principal intermédiaire entre une entreprise et ses différents interlocuteurs. En réalité, il accompagne aussi bien lors de la création d’entreprises que du suivi tout au long de la vie d’une entité. Pour dire vrai, ce professionnel réalise, en plus des prestations comptables, des missions concernant le domaine légal. Quels sont les droits et obligations d’un expert-comptable au sein d’une entreprise ? Cet article répond à la question.

Les droits d’un expert-comptable au sein d’une entreprise

Au sein d’une entreprise, l’expert-comptable a de nombreux droits.

Bénéficier de toutes les ressources nécessaires

L’expert-comptable doit, pour le déroulement normal de ses missions au sein d’une entreprise, bénéficier de ressources matérielles et humaines. En ce qui concerne les premières, il y a notamment les locaux adéquats et les documents importants. S’agissant des secondes, on peut citer les personnes ressources en interne pouvant servir de point focal et d’interfaces pour l’expert-comptable.

Profiter de ses honoraires

L’expert-comptable a également droit à des honoraires et des frais accessoires, et ce, dans les conditions et délais convenus. Idéalement, les paiements doivent être effectués grâce aux moyens admis.

Les obligations d’un expert-comptable au sein d’une entreprise

Les obligations de l’expert-comptable au sein d’une entreprise sont innombrables.

A lire aussi  Luxembourg : le nouveau format des casiers judiciaires

Formation des équipes appropriées

Sur la base des travaux à réaliser, l’expert-comptable a pour obligation de procéder à la formation des équipes rassemblant les compétences nécessaires. Dans ce cadre, il peut faire appel à des prestataires externes afin de combler le défaut d’expertise dans l’entreprise.

Respect des normes professionnelles de travail

Le plus souvent, les missions de l’expert-comptable au sein d’une entreprise possèdent des normes d’exécution édictées par des organismes professionnels. L’une de ses obligations consiste donc à appliquer les diligences prévues. Dans le cas contraire, il est tenu de procéder à l’élaboration d’une approche méthodologique efficace qui puisse faciliter la réalisation de sa mission.

Conception et tenue des documents de travail

Il est nécessaire pour l’expert-comptable de concevoir et de tenir des documents de travail. En effet, les missions de ce professionnel reposent sur la constitution de dossiers d’exécution qui rassemblent les travaux effectués. Pour dire vrai, ces documents facilitent le suivi des travaux en interne au sein de l’entreprise ainsi que la transmission d’une mission à un confrère. En cas de défaut de formalisation, l’expert-comptable ne remplit pas ses obligations.

Communication efficace pendant les prestations

Les obligations de l’expert-comptable concernent également l’établissement de moyens et procédés de communication efficaces entre lui et les clients de l’entreprise. Si possible, il doit y avoir une matérialisation de ces communications afin de les archiver dans les dossiers de la mission.

Respect des délais et approches méthodologiques convenus

Lorsque vient le moment de conclure une mission, un chronogramme est souvent établi. Dans la majorité des cas, il est adossé sur l’approche méthodologique choisie. À ce niveau, l’expert-comptable a l’obligation de veiller à son respect. Si d’éventuelles raisons peuvent empêcher ce délai, le professionnel se doit d’informer l’entreprise.

A lire aussi  L'emballage en carton est écologique et robuste

Somme toute, l’expert-comptable joue un rôle de premier plan au sein d’une entreprise. Dans ce cadre, il a aussi bien des droits que des obligations.