Comment devenir formateur en sauvetage secourisme du travail ?

Un formateur en sauvetage et secourisme du travail doit apprendre les gestes de premiers secours aux employés des entreprises dans lesquelles il interviendra. Pour devenir formateur, il faut avoir un profil spécifique et suivre un cursus riche.

Modules de la formation des formateurs

Pour devenir formateur en sauvetage et secourisme, il faut comprendre le fonctionnement du corps humain. Cela passe par l’apprentissage des techniques de réanimation cardiorespiratoire (RCR). Ces dernières comportent des techniques manuelles telles que le célèbre massage cardiaque. Les apprenants doivent aussi apprendre à se servir du défibrillateur externe automatisé (DEA). La formation inclut également l’apprentissage des techniques permettant de sauver la vie d’une personne en train de s’étouffer. Le cursus prévoit aussi la prise en charge des hémorragies et des fractures.

Profil des futurs formateurs​

Stoporisk propose cette formation, mais pour y participer, il faut remplir simultanément plusieurs conditions. Le candidat doit avoir plus de 18 ans. Il doit aussi avoir une carte d’instructeur en soins immédiats. Ce document doit être valide au moment du dépôt de la candidature pour devenir formateur en sauvetage et secourisme du travail. Le futur apprenant pourra également présenter le dernier diplôme qu’il a obtenu. Une année d’expérience dans le domaine des premiers secours et une qualification de “premier répondant” sont requis. De plus, les candidats devront respecter les critères de la grille d’évaluation établie par la commission de sécurité au travail. Le parrainage d’un fournisseur et la réussite à l’examen d’entrée sont aussi indispensables.

Formalités pour passer l’examen

Tout candidat à l’examen d’entrée dans une école de formation permettant d’obtenir la qualification en sauvetage secourisme du travail doit présenter au moins sept documents. Il s’agit : du formulaire d’inscription ; de la photocopie de la carte d’instructeur ; de la photocopie du dernier diplôme ; de la copie de la qualification de “premier répondant 60 heures” ou de tout document ayant une valeur équivalente. Le candidat doit également payer les frais de concours, présenter une copie de son curriculum vitæ et une lettre du fournisseur parrainant sa candidature. 

Written By
More from Thomas Surchet

Pourquoi externaliser sa comptabilité ?

Vous dirigez une entreprise et scrutez régulièrement votre calendrier avec appréhension ? Vous...
Read More